Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je marche--- (suite)

Publié le par Murielle Compère-DEMarcy (alias MCDem)

M©Dĕm.

(Murielle Compère-DEMarcy)

Je marche---

poème chanté/compté à voix haute

Je marche ma pensée hors cadres

non intégrée dans la logique

des comptables ni redevable

D’aucun dogme ni théories

ni système

D’où les pouvoirs arachnides

tisseraient

leur toile multinationale

lucidifère / camisoles de farce

camisole de forces

vives /

indociles

Je mets et le marche /

la force impulsive

la force motrice

la puissance en œuvre

du poème

en points d’application

des vrais rêves

Des traces & stigmates

d’une vérité

entière / empirique

déroulée en lucidité sans terme

dans ce mouvement immanent

et joussif / d’une prédation

où se sentir vivre

Une prédation

à venir

dans l’attente / l’effusion

de cette piqûre d’adrénaline

répandue /

en intra-veineuse/

Dans un corps

d’écriture

forçant les limites/

Une page volume /

Éclats de signes en éclaboussures

mystérieuses des interlignes

Solidité d’air & d’os

de chair & de douleurs / En mon crâne

Je marche

J’écrase chaque marche

dans les odeurs de thym

et de romarin où pressentir l’amertume

au nez / aux rêveries dilatées

des chemins

Je rêve d’une humanité poreuse

à la joie de vivre /

Presser la main courante du matin

Descendre la rampe

en chute ascendante

de l’espoir incertain

L’humanité non alourdie

par la pensée de mon chien /

La fidélité canine, oui, canine

de mon chat ronronnant de sérénité

au creux de mes reins

Commenter cet article