Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

La poésie de François Teyssandier

Publié par Murielle Compère-DEMarcy (alias MCDem)

LE CAPITAL DES MOTS- FRANÇOIS TEYSSANDIER 25 Septembre 2013

 

Temps bouche

Ouverte corps transi

Démembré par l’éclair

 

Se sachant immobile

Comme gisant

Au cœur des pierres

Mais aussi ombre furtive

Dans la mémoire des yeux

 

A l’écoute de la lumière

Qui bondit vers l’enclos

Silencieux

Et sans nom du poème

 

***

Rendus presque invisibles

Ces hauts murs de brume

Qui balisent les noirs chemins

De l’exil à travers clameurs

Et paroles que creuse le soc

Aiguisé de la lumière

 

Et toi homme rudoyé par le vent

Tu combats sans répit les orages

Pour devenir l’intrépide messager du soleil

Et la sentinelle aguerrie des astres

Jusqu’aux plus lointains rivages du ciel

Où pourront accoster les mots de la foudre et de l’éclair

FRANÇOIS TEYSSANDIER François TEYSSANDIER. Comédien, puis enseignant. A publié trois pièces à L’Avant-scène théâtre, et deux recueils de poésie (dont Livres du songe aux éd. Belfond, prix Louise Labé). A publié des nouvelles dans les revues Nota Bene, Roman, Brèves, Moebius, Muze, ADA Mag, ainsi que des poèmes dans une vingtaine de revues en France et en Belgique.