Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le festival de Poésie, Creil

Publié par Murielle Compère-DEMarcy (alias MCDem)

Le 4e Festival de poésie –La Faïencerie Creil

Le 28 mars 2015 se tenait dans le hall de La faïencerie à Creil, le 4e Festival de poésie. La Ville aux Livres organisait cet événement inscrit dans la programmation du Festival Terre de Poésie porté par le Centre Régional Livre et Lecture Picardie, dans le cadre du Printemps des Poètes ouvert cette année sur la thématique de "l’Insurrection poétique". Une dizaine d’éditeurs proposaient leurs publications Bernard Dumerchez, L’Arbre, Cadastre8zéro, Corps Puce, Eclats d’Encre, les éditions Henry, L’Iroli, Nadopra, Siranouche, les Adex... Une vingtaine d’auteurs étaient venus présenter leur travail. Expositions (dont l’hommage à la maison creilloise spécialisée dans la bibliophilie, Bernard Dumerchez, éditrice de livres d’artistes et comptant plus de 250 ouvrages à son catalogue (poésie, littérature, théâtre,…)) et ateliers complétaient lectures, rencontres, conférences.

Notre stand des Adex en présence d’Adrienne Dorsay, Marie-Claude Pellois, Hervé Hyacinthe, Murielle Compère-Demarcy, permettait de découvrir ou d’enrichir les collections de poésie édités par l'association : Tipoème, Trio-poèmes, Grafipoèmes, ... ainsi que des ouvrages d’auteurs qui étaient proposés sur le stand, auteurs des Adex illustrés parfois par des artistes du Valois pour la plupart. L’édition de recueils de poèmes collectifs ont souvent attiré l’intérêt des visiteurs, anthologies, publications issues de jeux-concours d’écriture organisés par l’association des Adex sur des thématiques diverses.

Hervé Hyacinthe, poète-ouvrier dont les Adex a publié trois recueils et auteur pour sa dernière publication de Soleil à crédit, a lu au cours de cette journée certains de ces textes parcourus justement par le souffle de l’insurrection et de l’insoumission.

Jean Foucault des éditions Corps Puce et directeur de la Maison nomade de poésie en Picardie a tenu une conférence autour de l’engagement permanent de la poésie et de ses poètes aujourd’hui, en France et dans le monde, exemples concrets à l’appui dont les implications sociales que développe la Maison nomade de poésie en Picardie.

Jacques Darras interviewé par Alexandra Oury-Blaire a présenté, lecture vivifiante et éclairante à l’appui, son ouvrage Blaise Pascal et moi dans la Voix lactée, publié aux éditions le Castor Astral.

L’invité d’honneur Hubert Haddad, également interviewé par Alexandra Oury-Blaire, n’a pas manqué d’aviver les feux de la poésie en rallumant quelques pages de ses poèmes, lecture à haute voix et mise en scène tout à fait originale, en présence de l’écrivain et conteuse Anne Mulpas : des bribes de poèmes furent ainsi jetés à notre écoute par une lecture improvisée effectuée au hasard d’un tour de main pas facile mais réussi (tenant d’une main et tournant les pages de plusieurs recueils à la fois dans une même fluidité, jouant avec le hasard exhumant des trésors de sortes de "cadavres-exquis"….). Hubert Haddad, un "artisan de l’imaginaire" ("le réalisme est" d’ailleurs pour lui "un département de l’imaginaire") dont l’œuvre couvre plusieurs genres (roman, poésie, théâtre, peinture,…). Figure symbolique en ce printemps 2015 de l’Insurrection poétique que ce créateur né à Tunis récemment théâtre ensanglanté par le terrorisme, chez qui l’écrit prend également valeur et fait acte de résistance.

N’oublions pas enfin l’émouvant hommage rendu à Gilbert Desmée, poète et essayiste disparu en août 2014, par son épouse Maria Desmée plasticienne et poète, puis par Jean-Louis Rambour, compagnon de route et de poésie. Une poésie ouverte sur la vie et sur le monde, enrichissante, émouvante, édifiante ; une poésie ouverte sur les autres poésies, à l’image de ce 4e Festival de poésie. Nous sommes repartis de ce Festival de Poésie "en rêvant d’une flamme d’or" (Hubert Haddad).

La journée s’est poursuivie par une soirée cabaret où des chanteurs poètes étaient à l’honneur autour du thème "l’Insurrection poétique", en présence de la Compagnie de l’Uppercut, des slameurs La Gamberge, de La Compagnie Répliques avec ses mimes et ses impros, les lectrices de la Médiathèque…

Jean-Louis Rambour lisant "In Memoriam", en hommage au poète Gilbert Desmée (à droite)
Jean-Louis Rambour lisant "In Memoriam", en hommage au poète Gilbert Desmée (à droite)

Jean-Louis Rambour lisant "In Memoriam", en hommage au poète Gilbert Desmée (à droite)

Maria Desmée interviewée par Alexandra Oury-Blaire ; Creil, 28/04/2015.

Maria Desmée interviewée par Alexandra Oury-Blaire ; Creil, 28/04/2015.